Les attitudes

On désigne, par attitudes, les différentes positions que peut prendre le chien. Elles peuvent être naturelles, c’est la station libre, lorsque le chien est abandonné à lui-même et qu’il repose sur le sol d’une manière quelconque. Les attitudes obtenues par le dressage, celles où le chien est contraint de les adopter constituent la « station forcée ».

Les différentes attitudes

Les différentes attitudes sont : l’attitude « debout », le chien est alors bien placé lorsque ses membres sont parfaitement d’aplomb. Il est « campé » lorsque les membres antérieurs sont en avant et les postérieurs sont en arrière de leur ligne d’aplomb normale. Lorsque les membres antérieurs et postérieurs convergent sous le corps, le chien prend alors la position « rassemblé ». Dans le ring, le juge doit s’assurer que le chien est présenté en position naturelle et normale. Les positions forcées que déterminent les manœuvres de certains exposants ne sont souvent destinées qu’à masquer de graves défauts d’aplomb et sont ainsi de nature à fausser les résultats du jugement.

La position en « chien assis » ou « l’assis » est une attitude que prend souvent le chien naturellement, mais qui peut lui être imposée par commandement. Le corps repose alors sur les fesses, les membres postérieurs plus ou moins repliés sous le corps et les membres antérieurs demeurant dressés.

Le « coucher » ou « position couchée » ou « décubitus », est une attitude qui est naturelle ou forcée. Ce peut être un décubitus latéral, lorsque le chien repose complètement détendu sur un côté de son corps. Sterno-abdominal position dite « en sphinx » prise notamment dans l’exercice du coucher chez le chien de défense. Le chien peut prendre parfois naturellement, mais en général momentanément, la position couchée sur le dos ou décubitus dorsal.